• M. Clérivet

Opération Diq'a 21


La crise de la Covid-19, c’est un euphémisme de le dire, a profondément marqué le monde de la culture et plus particulièrement du Spectacle Vivant. L’année 2020 restera ainsi certainement dans les mémoires des artistes comme une annus horribilis. C’est tout particulièrement le cas pour les étudiants en « Musiques et expressions traditionnelles » pour qui les pratiques fonctionnelles et sociabilisées ainsi que les contextes de jeu constituent le terreau de leur expression.


Plus de bals ni de fest noz, plus de concerts ni de veillées, plus de bars ni de scènes ouvertes mais beaucoup de complications pour se rencontrer et jouer ensemble ! Le département de musiques traditionnelles du Pont Supérieur n’échappe pas à ces difficultés. Il tente de s’y adapter en essayant de donner des objectifs aux étudiants et une vitrine à leur travail.


C’est dans ce cadre, que l’« Opération Diq’a 21 » voit le jour. ll s’agit d’un compte à rebours, d’une version de « calendrier de l’avent », courant sur tout le mois de décembre, avec chaque jour la proposition d’un étudiant ; dans le double objectif de conjurer 2020 et de fêter la fin de cette drôle d’année.


La volonté est de partager avec le plus grand nombre les travaux entrepris par les étudiants durant ce semestre… Ces travaux peuvent être aboutis ou non. La plupart du temps ce ne sont que des ébauches, des prises sur le vif, des work in progress qui vous sont proposées, dans le même esprit que celui des trad’ dejeuns, ces présentations organisées une fois par mois au Ty Anna à Rennes sur la pause de midi.


Pour suivre l'opération, rendez-vous en page "musiques" : https://www.musiquestraditionnelles-lps.com/blog/categories/musique