• M. Clérivet

Hommage a Jacques Pellen


Artiste « médiateur », « baguenodeur » (terme qui lui attribué dans de nombreuses biographies), « passeur » entre les musiques traditionnelles, les musiques improvisées et le jazz, Jacques Pellen a été souvent présenté comme «entremetteur» d’esthétiques.


Musicien de jazz reconnu, considéré et respecté au sein du grand monde des musiques bretonnes, dans toutes ses composantes ou « nuances », il a débuté sa carrière par ces musiques et a beaucoup contribué à leur rayonnement. Citons, s’il le fallait encore, des œuvres comme la série des Celtic procession, des groupes comme Tryptik ou bien des collaborations avec Sylvain Barou ou avec son neveu Ronan Pellen.


Jacques a participé au foisonnement et bouillonnement créatif des années 1970-1980 et a continué sa carrière jusqu’à nos jours, en jouant dans de nombreux festivals, côtoyant un grand nombre des artistes reconnus de la scène des musiques bretonnes.


En 2014, Jacques Pellen avait répondu favorablement à l’invitation de Benoit Baumgartner, en acceptant de siéger au jury du DNSPM de la première promotion musiques traditionnelles au Nouveau Pavillon, parrainant, par sa présence, le succès de l’entrée des musiques traditionnelles au sein de l’enseignement supérieur artistique en Bretagne.


Le département musiques traditionnelles du Pont Supérieur s’associe à la douleur des proches de Jacques Pellen et salue l’œuvre et la mémoire de ce grand artiste.