NICOLAZ CADORET

Nikolaz Cadoret.jpg

Nikolaz Cadoret est un musicien aux multiples facettes : formé aux musiques traditionnelles sur la harpe celtique auprès de Dominig Bouchaud, Katrien Delavier ou Janet Harbison, il est également diplômé de la Hochschule de Zürich en harpe classique et a étudié aux côtés de Evelyne Gaspart, Catherine Michel ou Xavier de Maistre. Lauréat de prestigieux concours internationaux (Reinl Stiftung, Bloomington...) il travaille pendant plusieurs années comme harpe solo en Allemagne et notamment au Komische Oper Berlin et collabore avec des ensembles de renom (Berliner Philharmoniker, Toronto Symphony Orchestra, Opernhaus Zürich…). Il est aujourd’hui très actif tant en solo qu’en groupe en Europe et aux États-Unis.

 

En parallèle, il développe un travail sur l’improvisation et la rencontre entre différentes pratiques artistiques au sein du Collectif Polop dont il est l’un des fondateurs, ou aux côtés du flûtiste Jérémie Mignotte dans Meteoros (album Live EP 2012) et de Hélène Breschand dans FackZeDirtyCut (album Plus Haut Très Tard). 

 

Il fait en outre partie de cette génération de musiciens qui questionnent la musique de Bretagne au sein de Descofar avec Alice Soria-Cadoret et Yvon Molard (albums Finis Terrae et Krai, Production JMFrance / ARP / L’Usinerie). Il est membre de l’Ensemble 8611 et fondateur, aux côtés de Cristine Mérienne, Clotilde Trouillaud, Tristan Le Govic et Alice Soria-Cadoret, du Collectif ARP (Production, diffusion, création).

 

Depuis Janvier 2013, il est Professeur d’Enseignement Artistique au Conservatoire de Brest où il enseigne les musiques traditionnelle, classique, et l'improvisation et visiting professor à la Norges Musikkhøgskole de Oslo pour la harpe électrique et les pratiques transversales. Il donne régulièrement des masterclasses en Europe et aux États-Unis.

 

www.nikolazcadoret.com

Crédit photographique : Eric Legret