gurvan dréano

projet de recherche master : premier semestre

FR // Galv an Dañs.

            Son parcours de sonneur de bombarde en festou-noz, a été fondateur d’un rapport privilégié à la danse dans sa pratique artistique. Gurvan Dréano a pu, dans ce contexte, se placer en observateur privilégié des rapports entre danse et musique, relations qui se construisent dans l’instant, « l’ici et maintenant ».

            Danse et musique peuvent avoir une existence propre, mais lorsqu’elles se  retrouvent, elles deviennent indissociables et c’est cette relation qu’il cherche à transposer dans cette création intitulée galv an dañs, littéralement, l’appel à la danse. Avec ce projet, il cherche à interroger le rapport entre musique et danse, à dépasser l’aspect de « musique fonctionnelle ». Comment le son suscite le mouvement, comment l’énergie de la musique met le corps en mouvement ? Pour mettre en scène cette relation, il opte pour un dispositif minimaliste, un duo constitué d’un danseur et d’un musicien.

            Galv an dañs est une création pluridisciplinaire mêlant musique et danse contemporaine. Au choix de cette association préside la liberté créatrice portée par la danse contemporaine, sa grande latitude à l’emprunt à d’autres esthétiques et la possibilité d’explorer d’autres contextes et modes de jeux pour la bombarde. Si le fest-noz moderne fait évoluer danse et musique sur deux plans distincts en plaçant la musique sur scène, ce projet, animé par une démarche de co-création, les fait évoluer  sur le même plateau, cohabitation qui renforce leurs interactions réciproques et abolit toute hiérarchisation d’un art sur l’autre. Au delà de cette interaction entre danse et musique,  du rapport entre musicien et danseur, ce projet de création porte des enjeux sociétaux et représente un support à la réflexion sur les rapports entre les individus, le rapport à l’autre, la reconnaissance de son altérité.

            Cette démarche de créer non pas pour la danse mais avec celle-ci amène Gurvan Dréano à envisager la création en elle-même comme objet de recherche. Cette recherche artistique ouvre différentes perspectives de réflexions concernant les processus de création. Comment construire un dialogue entre les deux disciplines, en interrogeant cette matière bretonne, son répertoire, les aspects sociaux constitutifs de celle-ci ? Comment les ressorts de la création d’une discipline peuvent représenter une nouvelle entrée de création pour l’autre ?  Comment les interactions en jeu dans la création amène à la production d’une œuvre collaborative ?

ENG // Galv an Dañs.

It is in connection with his experience as a musician in festou-noz that Gurvan Dréano considers his artistic practice-based research project. He has played for dancing for years within the context linked to the traditional musics of Brittany and this experience created a special relationship with dance in his artistic career. For this reason, he proposes a multidisciplinary creative work combining dance and music, associating this time the sound of bombard and contemporary dance. If dance and music have analogies and/or homologies, they also function according to their own codes and languages. This project aims to build a dialogue between these two arts and integrates a co-creation approach in which musicians and dancers create in interaction with each other from a common material, the Briton’s material. Moreover, this dialogue between the two arts is strengthened by their cohabitation on the same stage without the subjection of one to the other.

This experience of co-creation has led Gurvan Dréano to precisely consider this creation as the object of his research. Through this artistic practice-based research project, he wants to question the processes of multidisciplinary creation. What creative processes are involved in this context, how can music and dance both influence and feed on each other?